• France

    Emploi

    L'emploi salarié de retour à la normale au deuxième trimestre 2021, l'intérim toujours un ton en dessous

    06 août 2021

    L’emploi salarié dans le privé complètement rétabli du coronavirus. Au deuxième trimestre, il retrouve à peu près son niveau d’avant-crise (-1 300 postes par rapport à fin 2019), selon l’Insee. C’est le résultat d’un premier semestre 2021 solide, malgré les restrictions sanitaires : 239 500 emplois se sont ainsi créés entre avril et juin - en augmentation d’1,2 % en trois mois, après, déjà, +0,5 % en début d’année [EDIT : ces chiffres ont été largement révisés, le 8 septembre]. Dans le détail, l’embellie ne profite toutefois pas à tout le monde. L’intérim enchaîne sur un cinquième trimestre consécutif de hausse (+2,4 %), sans parvenir à gommer son effondrement du premier confinement : il reste en baisse de 2,4 % en 18 mois. De même, les services marchands (+1,7 % sur le trimestre, hors intérim) et l’industrie (+0,3 %) confirment leur rebond, mais restent loin de la guérison (avec, respectivement, 36 500 et 47 100 emplois perdus depuis fin 2019). Tout l’inverse de la construction (3,9 % au-dessus de son niveau d’avant-crise) et du tertiaire non-marchand (+1,9 %).

Les dernières infos