• France

    Conjoncture

    L'économie française était rétablie du Covid-19 dès le mois d'août 2021, l'industrie reste malade

    09 novembre 2021

    Le redressement de l’économie a pris de court la Banque de France. L’institution estime désormais que le rétablissement de l’activité s’est produit dès le mois d’août, "nettement plus tôt que prévu". Il s’est poursuivi ensuite : le PIB devrait atteindre 100,75 % de son niveau d’avant-crise en novembre, après 100,5 % en octobre (soit 0,75 point de plus que prévu le mois dernier). Ce résultat découle du décollage des services marchands (avec une valeur ajoutée à 101 % de ce qu’elle était à la veille de l’épidémie), tandis que l’industrie s’enfonce (à 93 %, -1 point en un mois). La situation s’aggrave notamment dans l’automobile, où le taux d’utilisation des capacités de production continue de chuter (54 %, -2 points) et les difficultés d’approvisionnement de progresser (86 % des entreprises concernées fin octobre, +5 points en un mois). Ailleurs, les tensions ont tendance à se relâcher. C’est le cas de l’accès aux matières premières dans le bâtiment (58 %, -4 points) et les problèmes de recrutement tous secteurs confondus (49 %, -5 points). La Banque de France reste donc optimiste, avec une croissance attendue de 0,75 % au dernier trimestre, et +6,75 % sur toute l’année.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos