• France

    Conjoncture

    Le troisième confinement va remettre un coup d'arrêt à l'économie

    14 avril 2021

    L’économie fait le dos rond. Elle a limité les dégâts en mars, avec une perte de PIB de -4 % (1 point de mieux que prévu), selon la Banque de France. Ce qui devrait déboucher sur une "légère croissance" au premier trimestre. Une embellie de courte durée : en avril, l’activité devrait retomber à 7 % sous son niveau normal, compte tenu du troisième confinement national. Un "tassement contenu", similaire à celui de novembre, preuve d’une "résilience accrue de l’économie aux contraintes sanitaires", assure l’institution. Mais son enquête de conjoncture, réalisée auprès de 8 500 entreprises entre le 29 mars et le 6 avril, souligne que les secteurs déjà pénalisés risquent de souffrir encore plus. C’est le cas, par exemple, des services à la personne (rechute du niveau d’activité de 6 points en un mois) ou de l’hébergement, pourtant déjà au plus bas (-8 points). Les variations sont moindres dans l’industrie, sortie renforcée du mois de mars : le taux d’utilisation des capacités de production (désormais à 80 %, +3 points) s’est hissé à son niveau d’avant-crise pour la première fois depuis l’irruption du Covid-19. Seuls les transports et la métallurgie sont restés un ton en dessous.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos