• France

    Conjoncture

    Le troisième confinement a fait dérailler la reprise économique, désormais attendue sur mai-juin 2021

    07 mai 2021

    C’est confirmé : la reprise économique a bien été freinée par le troisième confinement. Déjà modeste en début d’année, la croissance devrait encore ralentir au deuxième trimestre, aux alentours de +0,25 %, selon l’Insee. Et pour cause : l’activité n’a cessé de s’écarter du retour à la normale depuis janvier. La perte de PIB est ainsi passée, en quatre mois, de -4 à -6 % en avril. L’impact reste toutefois moindre que lors des précédents verrouillages de l’économie (-7,5 % en novembre, -31 % en avril 2020), sauf dans certains secteurs. En l’occurrence ceux déjà durement éprouvés par la crise, comme l’industrie des transports (-27 %, soit un ralentissement accru de quasiment 10 points par rapport à novembre) ou l’hôtellerie-restauration (-48 %, -1 point). La tendance devrait toutefois s’inverser avec le déconfinement. L’Insee s’attend à une perte d’activité de -4 % en mai et -2,5 % en juin - soit un retour au niveau le plus élevé atteint depuis le début de l’épidémie de Covid-19. Il y a dix mois.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos