• France

    Emploi

    Le chômage s'affiche en baisse au premier trimestre 2020... grâce au confinement

    14 mai 2020

    Le calme avant la tempête ? Le taux de chômage a reculé de 0,3 point au premier trimestre 2020 (-0,9 point sur un an), pour s’établir à 7,8 % en France (hors Mayotte). La fin de cette période a pourtant été marquée par le début du confinement. C’est ce qui explique cette baisse "en trompe-l’œil", constatée par l’Insee : les restrictions sanitaires ont joué sur deux des critères retenus pour définir un chômeur, à savoir sa disponibilité et sa recherche active d’un travail (définition différente de celle de la Dares, qui avait, elle, conclu à une hausse du chômage). Les conséquences du confinement se mesurent sur d’autres indicateurs, comme le sous-emploi (+2,7 points en un trimestre, à son plus haut niveau historique pour cause de chômage partiel) ou le volume d’heures hebdomadaires de travail (-4,7 %, avec un plus bas à 22 heures par semaine fin mars - autant qu’en plein mois d’août). L’Insee estime ainsi qu’un actif sur cinq s’est retrouvé "contraint dans [son] offre de travail" au premier trimestre, et plus d’un tiers (37 %) sur la dernière quinzaine de mars (+20 points en un an).

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos