• France

    Emploi

    Le chômage partiel a reculé en décembre, sa facture a explosé en 2020

    27 janvier 2021

    Facture XXL pour l'activité partielle. En 2020, sur dix mois, le dispositif pourrait coûter 27,1 milliards d’euros à l’État et l’Unédic (pour 2,57 milliards d'heures chômées), selon une première évaluation du ministère du Travail. A titre indicatif, c'est plus de 150 fois le niveau de dépenses atteint en 2015 ! Le mois d’avril représente, à lui seul, près d’un tiers de l’ardoise (8,6 Md€). Après avoir atteint un point bas en août (1,2 million de salariés), le nombre de personnes effectivement indemnisées a rebondi en fin d’année. Il est désormais estimé à 3,1 millions en novembre (chiffre revu à la hausse de 200 000) et 2,4 millions en décembre (soit 13 % des salariés du privé). La réouverture des commerces a donc permis un léger reflux. En revanche, dans l’hébergement-restauration, "plus de six salariés sur dix seraient encore en activité partielle en décembre", souligne l’étude.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos