• France

    Investissement

    Le capital-investissement français s'est maintenu à flot en 2020, malgré la crise du Covid-19

    23 mars 2021

    Les fonds d’investissement français ont encaissé le choc du Covid-19. En 2020, ils ont injecté 17,76 milliards d’euros (-8 % en un an) dans 2 027 entreprises (-12 %), selon un bilan de France Invest et Grant Thornton. Des chiffres en baisse, mais qui souffrent aussi de la comparaison avec une année 2019 exceptionnelle. Le coronavirus a quand même laissé des traces. Les investisseurs ont ainsi privilégié la santé (en tête des secteurs, avec près de 4,3 Md€, +48 %) ou le numérique (+22 %), au détriment des biens/services de consommation et de l’industrie (en baisse de plus d’un quart chacun). Ils ont aussi mis plus d’argent dans les entreprises françaises (71 %, +9 points en un an) et dans celles qu’ils connaissaient déjà (60 % de réinvestissement, 12 points au-dessus de sa moyenne décennale). Pour la suite, peu d’inquiétudes. Le capital-investissement a levé 18,5 Md€ l’an dernier, autant qu’en 2018. Or, "la part des fonds entre 100 M€ et 1 Md€, qui financent des PME et ETI, […] représente 60 % de la collecte" (+22 points). Et France Invest compte profiter des obligations subordonnées du plan de relance pour alimenter en quasi-fonds propres jusqu’à 2 500 entreprises en 15 mois, à hauteur de 6 milliards d’euros.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos