• Europe

    Le Brexit, en partie effectif, met déjà un coup de frein aux échanges avec le Royaume-Uni

    19 mars 2021

    Les effets du Brexit n’auront pas tardé à se faire sentir. En janvier, les exportations de l’Union européenne vers le Royaume-Uni ont chuté de 27,4 % en un an, les importations de 59,5 %, selon Eurostat. Soit une baisse des échanges bilatéraux de 16,2 milliards d’euros. Étant précisé que ces statistiques considèrent le commerce avec l’Irlande du Nord comme intra-européen. Par ailleurs, le Brexit est toujours un processus en cours. Londres a ainsi repoussé de six mois la date du plein rétablissement de ses contrôles sur les marchandises venues d’Europe. Elle est désormais programmée au 1er janvier 2022, mais des obligations s’imposeront le 1er octobre sur certains produits alimentaires et ceux d’origine animale. En parallèle, l’UE n’a toujours pas signé l’accord de commerce et de coopération conclu fin décembre avec le Royaume-Uni. Il continue toutefois de s’appliquer provisoirement jusqu’au 30 avril.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos