• Attractivité

    L'attractivité de la France à l'étranger écornée par la crise du coronavirus

    19 avril 2021

    La France ne sort pas indemne de la crise du Covid-19, aux yeux des Conseillers du commerce extérieur. Ils sont 71 % à considérer que l’attractivité du pays reste bonne à l’international (-7 points en un an)… mais quasiment autant à juger qu’elle s’est dégradée (+6 points). Dans le détail, 11 critères, sur les 12 testés dans cette enquête d’Eurogroup Consulting, sont en recul. À commencer par la capacité d’innovation (-5,8 points), "probablement" égratignée par "l’incapacité des fleurons de l’industrie française à produire un vaccin", suggère l’étude. Seuls la "flexibilité du travail et le climat social" progressent (+4,3). Résultat, l'"indice d’attractivité du territoire", qui agrège tous ces indicateurs, perd 1,7 point en un an. Mais rien n’est perdu, selon les 1 599 conseillers interrogés. La plupart jugent positivement le plan de relance pour son soutien à l’innovation (82 %), la baisse des impôts de production (81 %) et la numérisation (74 %). En revanche, les discours publics sur la souveraineté économique les laissent de marbre : seuls 20 % pensent que cette posture aura un impact positif sur les investisseurs étrangers.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos