• France

    Prospective

    La transition énergétique de la France passe par le renouvelable, le nucléaire et... la réindustrialisation

    25 octobre 2021

    Comment parvenir à la neutralité carbone en 2050 ? Le gestionnaire du réseau électrique français RTE a établi 6 scénarios pour atteindre cet objectif. L’éventail va du 100 % renouvelables (dont le développement est "sans aucune ambiguïté […] indispensable") à un mix 50-50 avec le nucléaire (prolongement de l’existant et développement de nouvelles technologies). Dans tous les cas, "sur 40 ans, il faudra investir entre 750 et 1 000 milliards d’euros" dans le système électrique, soit doubler l’effort annuel actuellement consenti. Le rapport insiste également sur le "grand intérêt climatique" de la réindustrialisation : elle permettrait, par réduction des émissions importées, d’éviter 900 millions de tonnes de CO2 entre 2020 et 2050, à condition de s’appuyer sur une énergie bas carbone. En la matière, l’hydrogène vert est "un atout" pour l’industrie et les transports, et une "nécessité" pour stocker la production des renouvelables. Mais "de nombreuses incertitudes sur l’économie" de cette technologie demeurent. Enfin, RTE appelle à de "nécessaires efforts sur la maîtrise de la consommation" d’électricité, par l’efficacité, voire la sobriété, énergétique.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos