• Fiscalité

    La taxation des contrats courts se précise mais reste rejetée par le patronat

    07 juin 2019

    Le nouveau "bonus-malus" sur les cotisations chômage patronales pour freiner l'abus des contrats courts devrait bel et bien faire partie de la réforme de l'assurance-chômage que le gouvernement détaillera le 17 juin, selon Les Échos. Pour la CPME, cette nouvelle taxe est une "solution de facilité". "Au mieux cela ne servirait à rien d’autre qu’à augmenter les charges de certaines entreprises pourtant créatrices d’emplois. Au pire cela découragerait certains entrepreneurs d’embaucher", défend l'organisation professionnelle.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos