En bref

  • Distribution

    La première rupture conventionnelle collective échoue chez Pimkie

    10 janvier 2018

    Suite à une première réunion de négociation avec les syndicats, la direction de l'enseigne de prêt-à-porter Pimkie renonce finalement à son projet de rupture conventionnelle collective, a-t-elle annoncé dans un communiqué. Un « accord de méthode (a été signé) avec les représentants syndicaux » qui « permettra de poursuivre les négociations des mesures sociales d'accompagnement du projet de transformation de Pimkie », poursuit-elle. La direction aurait accepté la mise en place d'un plan de départs volontaires, selon une déclaration de la CGT de Pimkie sur sa page Facebook. Le 8 janvier, la direction de Pimkie, dont le siège est basé à Villeneuve-d'Ascq (Nord), avait annoncé son projet de fermer 37 magasins en France et obtenir le départ volontaire de 208 salariés sur 1 900.

    Sur le même sujet

  • Maine-et-Loire

    Innovation

    Octopus Robots veut entrer sur le marché boursier

    23 février 2018

    La société Octopus Robots, installée à Cholet, veut inscrire prochainement ses titres en bourse sur Euronext Access, à Paris.  L’entreprise, qui conçoit des robots pour améliorer la sécurité sanitaire des sites agroalimentaires et industriels, entre autres les bâtiments avicoles, a entamé sa phase de production fin 2017. Avec cette entrée en bourse, Octopus Robots veut accroître sa notoriété, notamment à  l’international, et fera appel au marché dans un second temps pour financer sa croissance.

  • Morbihan

    Infrastructure

    Le plan de vol du monde économique pour l'aéroport de Lorient

    23 février 2018

    Le 23 février, les avions ont fait place aux acteurs économiques, politiques et aux usagers sur le tarmac de l'aéroport de Lorient Bretagne Sud pour lancer l'opération L'appel des 56. Objectif : que l'infrastructure aéroportuaire puisse saisir l'opportunité de se développer comme les autres aéroports bretons suite à l'abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes. La volonté est claire : être relié à un hub international et plus spécifiquement Paris-CDG. "Un accord de principe a été donné par Air France pour opérer sur la ligne Lorient-Paris CDG mais aucune date n'a été précisée", selon le député Gwendal Rouillard.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement
  • Vendée

    Energie

    Enedis veut simplifier le raccordement au réseau pour les producteurs d'énergie

    23 février 2018

    Enedis teste depuis 2017 en Vendée son système de raccordement simplifié au réseau pour les producteurs d'énergie éolienne ou photovoltaïque. L'"offre de raccordement intelligente" permettra d'injecter de l'électricité dans le réseau le plus proche du lieu de production, à condition pour le producteur d'être capable de réduire la puissance injectée dans le réseau pour ne pas le saturer. D'ici 2020, Enedis  industrialisera ce procédé et s'engagera à limiter le nombre de restrictions. Ce système s'inscrit dans la logique de la smart grid Smile mise en place dans le grand Ouest.