• Distribution

    La première rupture conventionnelle collective échoue chez Pimkie

    10 janvier 2018

    Suite à une première réunion de négociation avec les syndicats, la direction de l'enseigne de prêt-à-porter Pimkie renonce finalement à son projet de rupture conventionnelle collective, a-t-elle annoncé dans un communiqué. Un « accord de méthode (a été signé) avec les représentants syndicaux » qui « permettra de poursuivre les négociations des mesures sociales d'accompagnement du projet de transformation de Pimkie », poursuit-elle. La direction aurait accepté la mise en place d'un plan de départs volontaires, selon une déclaration de la CGT de Pimkie sur sa page Facebook. Le 8 janvier, la direction de Pimkie, dont le siège est basé à Villeneuve-d'Ascq (Nord), avait annoncé son projet de fermer 37 magasins en France et obtenir le départ volontaire de 208 salariés sur 1 900.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos