• France

    Conjoncture

    La guerre en Ukraine va peser sur la croissance, l'inflation et les approvisionnements de la France

    14 mars 2022

    La guerre en Ukraine freine le rebond de l’économie française. Portée par un solide début d’année, la croissance aurait dû atteindre +3,9 % en 2022, selon la Banque de France. Elle sera finalement plus faible, à +3,4 %, voire +2,8 % si l’envolée actuelle des prix énergétiques et agricoles se maintient. L’inflation, justement, est, elle, dopée par la crise géopolitique en cours : elle pourrait s’établir à +3,7 %, en moyenne, ou, dans le pire des cas, à +4,4 %. C’est, respectivement, 1,2 et 1,9 point de plus que prévu en décembre dernier. Pour les entreprises, la situation devrait se traduire par une dégradation de leur profitabilité et de leur investissement (évalué à +2,3 % ou -0,5 %, au lieu de +2,4 %). Les 8 500 dirigeants, interrogés par ailleurs entre le 24 février et le 3 mars, redoutent 3 risques en particulier, concernant "le prix et la disponibilité de certaines matières premières (nickel, titane, acier, aluminium)", leur acheminement "notamment ferroviaire" et la diversification en urgence de leurs fournisseurs, en remplacement de leurs partenaires de Russie et/ou d’Ukraine. L’aéronautique apparaît, de loin, comme le secteur le plus inquiet.

Les dernières infos