• Aéronautique

    La filière aérospatiale française a perdu gros en 2020

    02 décembre 2021

    La filière aérospatiale secouée par la crise du Covid-19. Son chiffre d’affaires 2020 a plongé de 31,8 % en un an, pour s’établir à 106,1 milliards d’euros, selon l’Insee. Soit environ 50 Md€ envolés. L’activité industrielle a davantage souffert (-33,9 %) que les services (-14,1 %), les grandes entreprises (-33,5 %) plus que les PME (-26,2 %). Paysage inverse du côté de l’emploi. La contraction des effectifs salariés (hors intérim), dans les 4 480 sociétés que compte le secteur en France (hors Guyane), atteint -8,1 %. Ce qui correspond à 23 300 postes disparus et une baisse "4 fois plus élevée que dans l’ensemble de l’économie". Cette fois, c’est dans les PME que le trou d’air a été le plus violent (-16 %), ainsi que dans le tertiaire (-9,8 %, contre -7,6 % dans l’industrie). Dans les domaines spatial et militaire, la casse (en CA et en personnel) est plus limitée. Malgré ce contexte éprouvant, les entreprises sont restées fidèles à leur territoire (1 % a changé de lieu d’activité) et à leurs sous-traitants (4 % ont réinternalisé en partie leur production). Mieux, ils ont continué à innover : un quart a mené des travaux de R & D l’an dernier.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos