• France

    Conjoncture

    La croissance française pourrait rester dans le vert en 2023, mais les entreprises demeurent sous tension

    09 décembre 2022

    L’économie française fait décidément de la résistance. En 2023, elle devrait enregistrer "probablement une croissance faiblement positive", a indiqué François Villeroy de Galhau, le 9 décembre, sur France Info. Le gouverneur de la Banque de France n’exclut quand même pas la possibilité d’une récession, mais écarte le risque d'"un atterrissage brutal". Et pour cause, le PIB ralentit sans fléchir : sa progression pourrait tourner "autour de +0,1 %" au dernier trimestre (après +0,2 %, cet été). Mieux, après deux mois de repli, l’activité a rebondi en novembre (+0,2 % sur un mois). La situation reste toutefois précaire, pour les 8 500 dirigeants, interrogés par la Banque de France, du 28 novembre au 5 décembre. Leur trésorerie se stabilise à des niveaux "très bas relativement aux quinze dernières années", notamment dans l’industrie (sauf les transports). De même, les stocks ne cessent d’augmenter, signe d’une baisse de la demande, de difficultés d’approvisionnement et de problèmes de livraison. La crise énergétique pèse également : les patrons redoutent, à 55 %, d’en subir un "impact significatif" sur leurs marges dans les trois prochains mois (+3 points depuis octobre).

Les dernières infos