• France

    Conjoncture

    La croissance 2021 menacée par les difficultés de recrutement, plus que par le coronavirus

    15 juillet 2021

    Le variant Delta ne menace pas la croissance. Le gouverneur de la Banque de France en veut pour preuve les précédentes vagues épidémiques - elles ont eu "de moins en moins d’effets économiques négatifs". Il a également estimé, sur France Info, que l’élargissement du passe sanitaire, "[s’il] entraîne une extension de la vaccination, devrait même plutôt consolider" la hausse du PIB, attendue à près de 6 %. Pour François Villeroy de Galhau, le danger est ailleurs, dans les difficultés de recrutement. En juin, elles concernaient 44 % des 8 500 entreprises interrogées par l’institution (+7 points en un mois). Bien que plus répandus, les problèmes d’approvisionnement (ressentis à 47 % dans l’industrie, 60 % dans le bâtiment) sont, eux, jugés temporaires. Pour pallier le manque de main-d’œuvre, la Banque de France préconise d’agir sur la formation (initiale et professionnelle), le sous-emploi des jeunes et des seniors, et les incitations au travail - ce qui "renvoie, de temps en temps, à des augmentations salariales et aussi à la réforme de l’assurance chômage" récemment en partie suspendue.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos