• France

    Ressources humaines

    La crise du coronavirus a écorné l'image du télétravail en 2020, surtout chez les managers

    09 février 2021

    Les confinements ont laissé des traces sur l’image du télétravail dans les entreprises. Les salariés y restent globalement favorables : 86 % souhaitent continuer à le pratiquer après la crise sanitaire, selon le 4e baromètre annuel réalisé sur le sujet par CSA pour Malakoff Humanis. Mais leur perception des inconvénients a changé. Le premier problème identifié devient la complication des échanges entre collègues (à 39 %). Surtout, l’impact sur la santé physique et psychologique est devenu plus évident, ressenti par 26 % des 1 603 personnes interrogées en décembre (respectivement +12 et +14 points en un an). Du côté des managers, le télétravail a moins la cote (50 % y sont favorables, -4 points). Il faut dire que 40 % des 450 dirigeants sondés ont eu des difficultés à le mettre en place (+16 points). Étonnamment, au vu de l'urgence de la crise sanitaire, un dialogue social préalable s’est toutefois tenu dans 37 % des cas en 2020 (+10 points). Enfin, 54 % des managers et 64 % des salariés voient dans le télétravail un risque "de nouvelles fractures" dans l'entreprise, entre ceux qui peuvent travailler hors les murs et les autres.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos