• France

    Financement

    La Banque de France redoute le "dérapage" des délais de paiement en 2020

    27 janvier 2021

    L’amélioration des délais de paiement, brisée par la crise du coronavirus ? C’est la crainte exprimée par la Banque de France, alors que les voyants étaient au vert en 2019. Cette année-là, les délais, côté fournisseurs (estimés à 49 jours, 2 de moins en un an) comme côté clients (43 jours, -1,5) ont atteint leur plus bas niveau depuis la loi LME de 2008, pour un solde commercial évalué à 11,3 jours (-0,3). Las, l’épidémie "a interrompu cette tendance mais, nuance l’institution, sans dérapage incontrôlé à ce stade". Elle se fie aux chiffres du cabinet Altares, selon lesquels les retards de paiement s’élevaient à 14,4 jours au troisième trimestre 2020 (+3). Des données similaires à celles de KPMG, qui ont de quoi inquiéter : en 2019, rappelle la Banque de France, la trésorerie d’un quart des PME se résumait à 13 jours de chiffre d’affaires. Et à l’époque, les retards représentaient déjà un trou de 19 milliards d’euros dans la caisse des petites et moyennes entreprises.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos