• France

    Ressources humaines

    Index de l'égalité professionnelle : les PME, mauvaises élèves de la parité salariale ?

    30 novembre 2021

    Les PME pointées du doigt pour leurs résultats à l’index de l’égalité professionnelle. En 2020, selon la Dares (ministère du Travail), elles obtiennent, en moyenne, la note la plus basse (84,5 sur 100, contre 88 dans les entreprises de plus de 1 000 salariés), sont plus nombreuses à finir sous la barre critique des 75/100 (13,7 %, contre 3,4 %) et peinent à améliorer leur score depuis l’introduction de cet outil (49 % y sont parvenues, contre 59 %, mais les plus grandes sociétés avaient commencé un an plus tôt). Pour autant, les PME font mieux que toutes les autres en matière de parité dans leurs dix plus hautes rémunérations. Ceci étant, cet index apparaît mal adapté à leur situation : il est en effet considéré comme impossible à calculer pour 44 % des petites structures (contre 4 % pour les plus importantes). Autre souci, 1 entreprise sur 5 ne s’est tout simplement pas pliée à cette obligation légale, alors qu’elle aurait dû. Au total, elles sont 27 436 à y avoir répondu. Seuls 2,5 % ont obtenu la note maximale de 100. Les meilleures performances reviennent à l’administration publique (89,5) et la pharmaceutique (87,9), la pire à la construction (78,8).

Les dernières infos