• Ressources humaines

    Forte dégradation de la santé psychologique des managers et des salariés depuis le premier confinement

    19 novembre 2020

    Les salariés français usés par la crise du coronavirus. 49 % seraient en détresse psychologique, selon une enquête OpinionWay pour Empreinte Humaine, réalisée du 19 au 28 octobre, auprès de 2 004 personnes. C’est 7 points de plus qu’en mai, et même 2 points au-dessus d’avril, en plein confinement. La situation est encore pire chez les managers (58 %, +28 points en six mois) et leurs supérieurs (72 %, +25 points). Les encadrants seraient même "deux fois plus en burn-out sévère" que le reste du personnel. Ces fragilités pèsent sur l’entreprise : un quart des répondants affirme avoir déjà pris un arrêt-maladie "à cause du stress ou de l’anxiété". Ce baromètre confirme également les risques psychosociaux associés au télétravail, avec une part plus importante de détresse psychologique chez les salariés en poste chez eux à plein temps (58 %, soit 11 points de plus que ceux en présentiel intégral).

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos