• Ressources humaines

    Face à une "érosion" du télétravail, l'État brandit à nouveau la menace des contrôles

    02 février 2021

    Les entreprises vont devoir se ressaisir sur le télétravail. Au vu du contexte sanitaire, il "[reste] la règle pour toutes les activités qui le permettent", insiste le ministère du Travail. Objectif de ce rappel à l’ordre, souhaité par le Premier ministre quatre jours auparavant : contrecarrer le relâchement, constaté depuis novembre, sur le recours à cette pratique. Les salariés qui pourraient facilement passer au distanciel seraient, notamment, trop peu nombreux à le faire. Pour passer ce message aux employeurs, le gouvernement compte sur les partenaires sociaux… mais aussi l’inspection du travail. Une instruction "pour le contrôle et le suivi des opérations menées fin 2020" sera passée aux services en région d’ici le 3 février. Cette consigne de fermeté ne porte pas, en revanche, sur la possibilité, pour un salarié, de revenir en entreprise un jour par semaine à sa demande - une facilité maintenue, mais bel et bien "dérogatoire".

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos