• Électronique

    Face à la pénurie de composants, la France pousse au développement d'une filière électronique en Europe

    15 février 2021

    L’électronique, nouveau cheval de bataille de la relocalisation industrielle. C’est qu’il y a urgence : une pénurie de puces ralentit actuellement plusieurs usines automobiles dans le monde, dont l’usine Renault à Sandouville (Seine-Maritime). Bercy travaille donc avec les deux secteurs pour obtenir une « meilleure allocation des composants » à court terme. Au-delà, la France veut « accélérer la mise en place d’une filière européenne », a expliqué Bruno Le Maire. Le ministre de l’Économie demande donc à l’UE d'« adopter, dès cette année, un projet important d’intérêt européen commun (PIIEC) sur l’électronique », dans toutes ses dimensions. Il estime que 18 projets français pourraient intégrer ce programme de soutien, dont Lacroix Electronics. Dernière requête, formulée à l’issue d’un échange avec le commissaire au Marché intérieur Thierry Breton : « Veiller à éviter les rachats d’entreprises stratégiques européennes par des concurrents étrangers » sur ce secteur.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos