• Automobile

    En 2021, le marché automobile français a dérapé pour la deuxième année consécutive

    04 janvier 2022

    Une croissance minuscule, pour une contre-performance majuscule. En 2021, les ventes de voitures neuves sont restées au même niveau que l’année précédente, pourtant marquée par deux confinements. Au total, 1 659 008 véhicules ont ainsi été écoulés, en hausse de 0,54 % par rapport à 2020, selon la Plateforme automobile (PFA)… mais en repli de 25,1 % comparé à 2019 (et même -33,9 % pour la marque Renault et -31,1 % pour Citroën) ! Autrement dit, pour la deuxième fois consécutive, le marché français se retrouve amputé d’un quart de son volume habituel, soit 1,12 million de voitures vendues en moins sur les deux années de pandémie. Entretemps, les racines du mal ont changé : les problèmes d’approvisionnement en composants, notamment électroniques, ont pris le relais, en 2021, de l’effondrement de la demande, subie en 2020, sous l’effet des restrictions sanitaires. À noter, enfin, que les immatriculations de véhicules utilitaires légers, elles, se sont relevées l’an dernier (+7,5 %, mais toujours -9,8 % par rapport à l’avant-crise).

Les dernières infos