• Politique économique

    Difficultés de recrutement et investissements d'avenir, au coeur des priorités économiques du gouvernement pour la rentrée 2021

    08 septembre 2021

    Freiner l’épidémie, accélérer l’économie. Telles seront les deux priorités de l’exécutif pour la fin d’année, a exposé le Premier ministre Jean Castex, le 8 septembre. En tête de ses préoccupations : les difficultés de recrutement, qualifiées de "gâchis". Un "plan ambitieux d’investissement dans les compétences", y compris celles des salariés en poste, sera donc présenté avant la fin du mois. Les branches, dont l’hôtellerie-restauration et l’agroalimentaire, devront travailler sur l’attractivité de leurs métiers. "Absolument indispensable", la réforme de l’assurance chômage sera mise en place progressivement entre le 1er octobre et le 1er décembre. Pour celle des retraites, d’une "nécessité absolue", "[les] conditions ne sont toujours pas réunies" pour la relancer. En revanche, le futur plan d’investissement, baptisé France 2030, sera dévoilé dans la première quinzaine d’octobre, "avec une traduction dès 2022". Il soutiendra "le numérique, l’énergie verte, l’industrie décarbonée, les biotechs, l’agriculture et la forêt", entre autres. Également à l’agenda : un plan pour les travailleurs indépendants, présenté fin septembre, et une deuxième loi Egalim dans l’agroalimentaire.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos