• France

    Innovation

    Dépôt de brevets : le groupe PSA reste premier, les PME-ETI d’Auvergne Rhône-Alpes tirent leur épingle du jeu

    09 juin 2021

    Avant la crise du Covid-19, l’heure était à la stabilité, du côté des dépôts de brevets. Dans son bilan 2020, qui porte, en réalité sur la période du 1er juillet 2018 au 30 juin 2019, l’Inpi indique avoir reçu 14 664 demandes (-1,2 % en un an), dont 11 817 en provenance de personnes morales françaises (+0,6 %). Plus de 6 sur 10 émanent de sociétés d’Île-de-France, 12,8 % d’Auvergne Rhône-Alpes et 5,7 % d’Occitanie. Le groupe automobile PSA reste en tête des déposants pour la deuxième année consécutive (avec 1 239 dossiers), devant Safran et Valeo. Trois ETI figurent dans le top 50 : le francilien GTT (58 demandes), l’isérois Soitec (30) et le marnais Exel industries (29). Sur le podium des petites et moyennes entreprises, les grenoblois Aledia (18) et Isorg (15) encadrent le parisien Devialet (17). Quatrième de ce classement, Supergrid Institute (Rhône) est aussi la seule PME, parmi les dix sociétés françaises à avoir le plus "co-déposé" de brevets avec des organismes publics de recherche. L’Inpi cherche justement à développer ce type de collaboration, comme en témoigne la récente création d’un accompagnement dédié, baptisé "Alliance PI".

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos