• France

    Santé

    De plus en plus longs, les arrêts de travail progressent fortement dans les TPE-PME en 2021

    06 décembre 2021

    L’épidémie de coronavirus semble bien avoir changé la nature de l’absentéisme en entreprise. Comme l’an dernier, les arrêts maladie ont été moins nombreux qu’avant la crise, avec 38 % de salariés touchés (-6 points par rapport à 2019), selon le baromètre annuel de l’Ifop pour Malakoff Humanis, réalisé auprès de 2 410 personnes, dont 401 dirigeants, du 23 août au 24 septembre. Mais ces interruptions de travail sont aussi plus concentrées : 41 % des personnes concernées en ont cumulé au moins deux dans l’année (+4 points). Les absences de plus d’un mois restent, elles, plus fréquentes (12 % des cas, +3 points), plus répandues (65 % des entreprises touchées, +5) et beaucoup plus longues (105 jours, +11 en un an !). En cause notamment : "l’augmentation des arrêts pour motifs psychologiques" (16 %, +2 points). À noter, parmi les autres raisons invoquées (toute durée confondue), la percée du Covid-19, cité dans 12 % des cas (2 fois plus qu’en 2020). L’étude souligne, enfin, une forte progression de l’absentéisme dans les TPE-PME (39 % affectées, +6 points depuis 2020), l’industrie (36 %, +5) et le commerce (35 %, +6), mais aussi chez les femmes (42 %, +7).

Les dernières infos