• BTP

    Croissance stable, mais tensions accrues, pour les artisans du bâtiment au premier trimestre 2022

    12 mai 2022

    Les artisans du bâtiment tiennent le coup. Leur activité du premier trimestre a encore progressé de 3,5 % en trois mois, selon la Capeb. Un rythme de croissance stable depuis l’été dernier. L’entretien-rénovation demeure la principale locomotive (+4 %, contre +3 % pour la construction neuve). Et les perspectives restent bonnes : les carnets de commandes rebondissent pour s’élever à 103 jours de travail (12 jours de plus que fin 2021). À tel point que 53 % des patrons anticipent une amélioration de leur activité sur les six prochains mois (contre 16 %, une baisse). Mais, relativise la confédération patronale, les "tensions sur la production" s’accentuent et pèsent désormais sur les trésoreries (en détérioration dans 20 % des entreprises, +9 points) et les marges (en baisse dans 40 % des cas, +18). Et pour cause : les 1 700 artisans, interrogés spécifiquement sur l’inflation, ont constaté une hausse du prix des matériaux de l’ordre de 18 % entre janvier et avril (autant que sur toute l’année 2021). Et, comme les dirigeants de TPE-PME, ils n’hésitent plus à répercuter ces augmentations : 60 % disent avoir gonflé leurs propres prix de vente (+15 points depuis janvier).

Les dernières infos