• Social

    Coronavirus : qui sont les "travailleurs de la deuxième ligne" ?

    12 mars 2021

    Le gouvernement ne les a pas oubliés. Les travailleurs dits "de la deuxième ligne" reviennent au centre de l’agenda social. Comme promis à l’automne, il s’agit d’apporter une "reconnaissance" à ces professionnels non-soignants, restés à leur poste, pendant le premier confinement, et potentiellement exposés au coronavirus, du fait de leurs contacts au travail. Restait à identifier ces métiers. C’est désormais chose faite : à l’issue d’un long travail statistique, le ministère du Travail en a dénombré 17, issus de 15 branches différentes*, représentant 4,6 millions de personnes au total. Parmi eux : les conducteurs de véhicules, agents d’entretien, caissiers, manutentionnaires, etc. Prochaine étape : un séminaire du gouvernement avec les partenaires sociaux, d’ici le mois de mai, censé déboucher sur l’ouverture de négociations sur différents sujets (rémunération, formation, horaires…).
    *Les branches visées sont : agriculture, bâtiment, transports routiers et publics, commerce alimentaire, épicerie, boulangerie, boucherie, industrie des viandes, services à domicile et à la personne, propreté, sécurité, gardiennage, déchets.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos