• France

    Tourisme

    Coronavirus : l'État ouvre la prise en charge intégrale du chômage partiel à plus d'entreprises

    13 décembre 2021

    La compensation à 100 % de l’activité partielle un peu plus accessible. Les entreprises des secteurs ralentis par la cinquième vague de Covid-19 (événementiel, tourisme, hôtellerie-restauration) pourront prétendre à cette prise en charge intégrale, dès lors qu’elles auront encaissé une baisse de chiffre d’affaires de 65 % (au lieu de 80 % auparavant), a indiqué Bruno Le Maire, sur BFMTV (sans toutefois indiquer la période de référence retenue). Cette disposition temporaire devrait s’appliquer sur décembre et janvier "au moins". De leur côté, les discothèques, déjà bénéficiaires de cette mesure, pourront compter, en plus, pour ces deux mois, sur une "exonération totale de charges", a confirmé le ministre de l’Économie. Et pour que l’aide sur les coûts fixes leur "arrive rapidement", une cellule spécialement dédiée aux gérants de boîtes de nuit sera mise en place à Bercy, dans la semaine. En revanche, sur les prêts garantis par l’État, Bruno Le Maire ne déroge pas à la règle qu’il a fixée précédemment, à savoir maintien du calendrier de remboursement actuel, mais possibilité de "médiation […] pour trouver, au cas par cas, des étalements" de PGE.

Les dernières infos