• France

    Conjoncture

    Coronavirus : les entreprises vont payer un lourd tribut au confinement

    20 avril 2020

    Les huit semaines de confinement risquent de coûter très cher aux entreprises. Selon les calculs de l’OFCE, elles pourraient perdre l’équivalent de 35 milliards d’euros, du fait de la baisse de leur taux de marge, estimée à -2,3 points de valeur ajoutée entre le 17 mars et le 10 mai (hors services non-marchands et activités immobilières). Et ce n’est pas tout : cette période "[représente] 125 milliards d’euros de revenu en moins dans l’économie", dont "un tiers du choc" est supporté par les entreprises et indépendants (-44 milliards). L'Observatoire français des conjonctures économiques plaide donc pour des annulations ciblées de charges fiscales et sociales, afin d’éviter une "spirale récessive". Car le confinement coûterait 5 points de PIB annuel au pays. Chiffre provisoire, car, outre l'évolution de l'épidémie, deux variables joueront après le 11 mai : la progressivité de la reprise de l’activité et l’utilisation par les Français des 55 milliards d’euros d’épargne accumulés pendant huit semaines.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos