• France

    Réseaux économiques

    Coronavirus : les entreprises de l'économie sociale et solidaire appellent l'État à les aider davantage

    21 octobre 2020

    L’économie sociale et solidaire réclame une plus grande part de la relance. L’Udes, l’Union des employeurs du secteur, plaide notamment pour la mise en place d’un fonds d’investissement d’1 milliard d’euros, un "crédit d’impôt à l’innovation sociale", ainsi que l’assouplissement de la prime à l’embauche d’apprentis pour les entreprises de plus de 250 salariés. Face à la seconde vague de l’épidémie, l’organisation patronale demande également la prolongation du chômage partiel (au-delà du 31 décembre) et des annulations de charges (jusqu’en juin 2021) pour les activités à l’arrêt. Pour l’Udes, il y a urgence : 4 000 structures sont menacées de disparition, notamment dans les domaines du sport et de l’animation, et un tiers des entreprises associatives redoutent de devoir supprimer des emplois.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos