• France

    Fiscalité

    Coronavirus : les échéances fiscales de mai repoussées au 30 juin

    17 avril 2020

    Nouvelle salve de reports pour les entreprises. La plupart des obligations fiscales prévues en mai pourront être réalisées jusqu’au 30 juin 2020. Sont concernés le paiement des soldes de l’impôt sur les sociétés et de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), ainsi que le dépôt des liasses fiscales 2019, des déclarations assimilées et de celles des bénéfices couverts par l’impôt sur le revenu (BIC, BNC, etc. si toutefois la déclaration est dématérialisée). Pour la CVAE, le délai du 5 mai est toutefois maintenu pour les entreprises créditrices. Enfin, la contribution à l’audiovisuel public est décalée en juillet, sauf dans la restauration et l’hébergement, qui obtiennent un sursis de trois mois. « Les entreprises qui le peuvent sont toutefois invitées à s’acquitter de leurs obligations déclaratives et de paiement dans le calendrier initial », précise Bercy. Pas un mot, en revanche, sur les cotisations sociales de mai.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos