• France

    Finance

    Coronavirus : les crédits et dépôts bancaires des entreprises ont atteint des sommets en mars 2020

    29 avril 2020

    Des réserves pour affronter la crise. En mars 2020, les crédits et dépôts bancaires des entreprises ont bondi, respectivement de +34,2 milliards d’euros (solde multiplié par 20 par rapport à février) et de +40,6 milliards (11,6 fois plus que la moyenne mensuelle constatée sur trois ans), selon la Banque de France. En cause, "vraisemblablement des comportements de précaution […] en matière de trésorerie dans la perspective de la chute [des] ventes". D’où un large recours aux crédits et une envolée des dépôts due au décalage temporel entre la réception des fonds empruntés et leur dépense. Autres tendances : la faiblesse des remboursements de prêts "à des niveaux rarement observés", des retraits massifs dans les placements à court terme (13,0 Md€ sortis des OPC monétaires) et un recours moindre aux marchés de capitaux (-2,4 Md€ d’émissions de titres de créances).

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos