• Tourisme

    Coronavirus : le tourisme exige encore plus d'aides de l'État... et en obtient une nouvelle

    18 janvier 2022

    Le tourisme réclame une nouvelle tournée d’aides. Quatorze organisations professionnelles, réunies sous la bannière de la Confédération des acteurs du secteur (CAT), exigent 3 "mesures urgentes […] pour passer le cap de la cinquième vague" de Covid-19 : élargir l’accès au chômage partiel et au dispositif coûts fixes, par un abaissement des seuils en vigueur ; accorder exonérations et allègements de charges ; considérer les prêts garantis par l’État (PGE) comme une dette particulière. Dans une initiative distincte, les entreprises de l’hôtellerie-restauration, de l'événementiel et des agences de voyages, ont, elles, obtenu, le 18 janvier au soir, un allègement des salaires, sous forme d'aide au paiement des cotisations salariales de 20 % et d'exonérations de charges patronales, en fonction de leur perte de chiffre d'affaires en décembre et janvier. Enfin, l’Association pour un hébergement et un tourisme professionnels demande ni plus ni moins qu’une nouvelle "indemnisation des pertes pour 2020 et 2021". Motif invoqué : "l’endettement engendré [par les restrictions sanitaires], cumulé à l’endettement historique, […] va provoquer faillites et incapacité à investir".

Les dernières infos