• France

    Conjoncture

    Coronavirus : la deuxième vague épidémique compromet déjà la vigueur de la reprise en 2021

    14 décembre 2020

    Le rebond se dégonfle. Après une récession de 9 % cette année, la croissance devrait atteindre 5 % en 2021, selon la Banque de France, loin des 7,4 % espérés dans ses prévisions de septembre. Résultat, le retour à la normale est décalé de quelques mois, à mi-2022. Mais, en raison des incertitudes, l’institution n’exclut pas un scénario plus ou moins favorable (au mieux, +7 % l’an prochain ; au pire… -1 %), avec, dans tous les cas, un pic du taux chômage à 10,9 % au premier trimestre 2021. En attendant, le reconfinement pèse sur la reprise. La perte d’activité est réévaluée à -11 % en novembre (1 point de moins que prévu), -8 % en décembre. Soit un impact moindre qu’en avril (-31 %). Si l’industrie et la construction semblent avoir résisté aux restrictions, "de fortes disparités" demeurent dans le tertiaire. Quand l’hébergement-restauration, plombé par les fermetures, ne voit pas le bout du tunnel, les loisirs et services à la personne retrouvent l’espoir d’un rétablissement à 90 %, dès décembre (+28 points).

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos