• France

    Accompagnement

    Coronavirus : ce que l'État prévoit pour aider les entreprises fermées dans les zones d'alerte maximale et renforcée

    25 septembre 2020

    Mesures d’urgence, le retour. Après 24 heures de tergiversations, Bercy a fini par officialiser les aides en faveur des activités des zones d’alerte maximale et renforcée au Covid-19. Trois dispositifs vont être mobilisés : exonération des charges sociales sur "toute la période de fermeture ou de restriction horaire" ou, pour celles qui ne sont pas directement visées par les arrêtés préfectoraux, possibilité de remise au cas par cas (dispositions valables pour les baisses de CA supérieures à 50 %) ; activité partielle intégralement remboursée à l’employeur ; accès renforcé au fonds de solidarité. Dans ce dernier cas, plusieurs niveaux d’intervention sont prévus, mais limités aux entreprises de moins de 20 salariés et 2 M€ de CA. Pour celles fermées administrativement, les pertes seront remboursées "jusqu’à 10 000 euros sur un mois". Pour les acteurs du tourisme, sport, culture, événementiel, ainsi que leurs fournisseurs ou clients, frappés par d’autres restrictions (baisse de jauge, horaires restreints), les baisses de plus de 80 % du CA seront couvertes, toujours jusqu’à 10 000 euros, mais dans la limite de 60 % de ce même chiffre d’affaires.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos