• Fiscalité

    Ce que la crise du Covid-19 change à la déclaration d'impôt sur les revenus 2020

    08 avril 2021

    Les déclarations de l’impôt sur les revenus 2020 sont ouvertes. La campagne s’étendra jusqu’au 27 avril ou au 20 mai, pour le format papier ; jusqu’au 26 mai, 1er ou 8 juin, pour le numérique. Cette année, la démarche intègre de nombreuses particularités, du fait des mesures prises en réponse à la crise sanitaire. Il en va ainsi de l’exonération des frais sur le télétravail, ou l’application de plafonds spécifiques pour la défiscalisation de la "prime Macron" (jusqu’à 2 000 euros) et des heures supplémentaires (jusqu’à 7 500 euros, pour celles réalisées entre le 16 mars et le 10 juillet). Autre nouveauté : le forfait mobilités durables. Les non-salariés ne seront pas en reste : plusieurs aides, dont le fonds de solidarité ou le double coup de pouce du CPSTI, ne sont pas imposables pour les structures "relevant d’un régime réel ou micro[-entreprise], particulièrement touchées par les conséquences de l’épidémie". Enfin, bonne nouvelle pour les affiliés au régime général des travailleurs indépendants : leurs déclarations fiscale et sociale fusionnent en un document unique, à remplir sur impots.gouv.fr. La DSI, autrefois effectuée sur net-entreprises.fr, devient caduque.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos