• France

    Santé

    Arrêts de travail dérogatoires, isolement… l’État démantèle plusieurs mesures anti-Covid à partir du 1er février 2023

    01 février 2023

    Une page se tourne dans la lutte contre le Covid-19. Depuis ce 1er février, plusieurs dispositifs emblématiques de la pandémie sont abandonnés. Un récent décret entérine ainsi la fin des arrêts de travail dérogatoires, sans jour de carence, délivrés directement par l’Assurance maladie depuis 2020. Les personnes infectées au coronavirus sont donc invitées à suivre, désormais, la procédure habituelle (rendez-vous chez le médecin, puis transmission du certificat médical sous 48 heures). De même, l’isolement systématique des cas positifs et le dépistage à J + 2 de leurs contacts asymptomatiques "ne sont plus requis", complète le ministère de la Santé. Le respect des gestes barrières et les tests, sur la base du volontariat, restent toutefois "fortement recommandés". En revanche, le chômage partiel pour les salariés dits vulnérables, car susceptibles de développer des formes graves du Covid-19, est prolongé "pendant a minima un mois" (soit jusqu’au 28 février), ont indiqué les autorités sanitaires au Parisien. L’idée est de profiter de ce délai supplémentaire pour instaurer, à l’égard des travailleurs concernés, "des solutions pérennes" et un "accompagnement individualisé".

Les dernières infos