• France

    Aéronautique

    Aéronautique : pas de sortie de crise avant 2023, assure le Gifas

    16 avril 2021

    Les turbulences devraient encore secouer l’aéronautique durant deux ans. C’est le pronostic d’Éric Trappier, président du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas). La crise sanitaire a fortement frappé ce marché, qui affiche en France un chiffre d’affaires de 50 milliards d’euros, en chute libre (-28 %) en 2020. Pesant les deux tiers de l’activité, l’aéronautique civile a été l’industrie la plus touchée. Et les perspectives ne sont guère reluisantes du fait d’un carnet de commandes en recul de 53 %. Les activités de Défense ont beaucoup mieux résisté (-3 % de CA en 2020), grâce à la hausse des 7 % des exportations, de Rafale ou d’hélicoptères notamment. Conséquence de ce trou d’air, la profession ne compte plus que 194 000 salariés en France, soit 8 000 de moins qu’il y a un an. Mais le Gifas assure que, si l’année a été éprouvante, la filière "ne s’est pas effondrée", grâce aux aides gouvernementales.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos