• France

    BTP

    Activité, marges... la crise du coronavirus renvoie le bâtiment six ans en arrière

    15 décembre 2020

    Sale temps pour le bâtiment. Il devrait subir une chute d’activité de 15,2 % en 2020 (et même -22,5 % dans le neuf), selon un bilan de la FFB, la fédération du secteur. Sans le premier confinement, il y aurait quand même eu baisse, mais de moindre ampleur (-4,6 %). Pour 2021, les professionnels s’attendent bien à un rebond (+11,3 %), mais insuffisant pour effacer l’impact de la crise. L’activité resterait ainsi en repli de 5,6 % par rapport à 2019, "soit environ 8 milliards d’euros en moins" et un retour six ans en arrière. Exception notable, les travaux d’amélioration-entretien devraient se rétablir dès l’an prochain, du fait des mesures de relance en faveur de la rénovation énergétique. Enfin, l’emploi, résistant en 2020 (-10 000 postes, surtout dans l’intérim), devrait souffrir l’an prochain (-50 000). Quant aux marges des entreprises, en repli de 4 points cette année, elles sont retombées à leur niveau de 2014.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos