Vendée : Cavac investit dans la graine de chanvre

Par Adrien Borga, le 15 septembre 2016

Cavac investit 600.000€ pour la récolte du chènevis (chanvre) en achetant deux moissonneuses-batteuses. L’objectif de cet investissement : récolter les graines et développer la filière de ce produit en plus de celle de la paille.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

600.000€, c’est la somme qu’a investi la coopérative agricole vendéenne Cavac cet été pour acheter deux moissonneuses-batteuses pour la récolte du chènevis (chanvre) qui se déroule tout au long du mois de septembre. Si la coopérative, qui emploie 1350 salarié et réalise 932 millions d’euros de chiffre d’affaires, promeut depuis longtemps la culture du chènevis, c’est qu’il présente des intérêts agronomique et industriel.

La paille reste le produit phare
La paille est le produit phare de cette culture avec la production, notamment de panneaux d’isolation. Aujourd’hui, c’est la filière graine qui est en développement. 

Une huile riche en oméga 3
« La graine trouve des débouchés en oisellerie, ou dans des préparations alimentaires mais aussi pour la fabrication d’huile. Celle-ci est très riche en oméga 3, détaille Loïc Guitton, directeur des productions végétales spécialisées. Notre objectif aujourd’hui est de généraliser la récolte de la graine. » Une fois récoltée, les grains sont séchées au sein de la coopérative, triées, stockées et livrées à différents opérateurs.

Cavac (La Roche-sur-Yon)
Président : Jérôme Calleau
1.350 salariés 932 M€ de CA
02 51 36 51 51
www.coop-cavac.fr

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail