Dunkerque

Un nouveau poste d'inspection frontalier au Port de Dunkerque

Par E.S.-L., le 14 octobre 2015

Au Port Ouest de Dunkerque, un nouveau poste d'inspection frontalier vient d'être officiellement inauguré. Il aura nécessité un investissement de deux millions d'euros.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le Port de Dunkerque bénéficie depuis quelques jours d'un nouveau poste d'inspection frontalier (Service d'inspection vétérinaire et phytosanitaire aux frontières PIF/SIVEP). Il s'agit d'un outil indispensable à toute entreprise souhaitant importer des produits d'origine animale ou végétale. Placé sous l'autorité directe du SIVEP central du ministère de l'Agriculture, ce nouveau poste regroupe des compétences vétérinaires et phytosanitaires permettant l'optimisation et l'amélioration du service aux importateurs, ainsi qu'une harmonisation des contrôles. "Premier port français pour l'importation de fruits et légumes frais, Dunkerque va pouvoir, grâce à cette nouvelle structure, confirmer sa position de leader dans la filière des produits sous température dirigée", a déclaré Stéphane Raison, président du directoire de Dunkerque-Port.

Un investissement de 2 millions d'euros
Ce poste d'inspection frontalier aura nécessité un investissement de 2 millions d'euros, réalisé conjointement par le Port de Dunkerque et la Communauté urbaine de Dunkerque. Il permettra le contrôle de 5.000 lots par an, contre 1.000 actuellement. Le PIF/SIVEP du Port de Dunkerque est le troisième créé en France après ceux de Roissy et du Havre.
Il est agréé pour effectuer les contrôles sur :
- Les produits d'origine animale destinés à la consommation humaine (congelés; réfrigérés et à température ambiante)
- Les produits d'origine animale destinés à l'alimentation humaine
- Les produits d'origine végétale destinés à l'alimentation animale
- Les végétaux et produits végétaux, dont le bois

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition