Financement

Transition écologique : une aide pour industrialiser ses innovations

Par Stéphane Vandangeon, le 12 janvier 2021

Un appel d’offres de l’Ademe permet aux PME de bénéficier d’une subvention de 100 000 euros pour soutenir l’industrialisation et la commercialisation de solutions ayant un impact positif sur l’environnement.

L’aide de l’Ademe finance l’industrialisation de nouveaux produits ayant un impact positif sur l’environnement, comme des panneaux solaires.
L’aide de l’Ademe finance l’industrialisation de nouveaux produits ayant un impact positif sur l’environnement, comme des panneaux solaires. — Photo : ©Sondem

Du cash pour aider les PME engagées dans la transition écologique à mettre sur le marché leurs innovations. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) vient de lancer un appel d’offres visant à soutenir les petites et moyennes entreprises à industrialiser et à vendre leurs biens et services à impact positif pour la planète.

Taillée sur mesure pour les PME, cette aide publique suppose que des travaux d’innovation aient déjà été réalisés : elle ne couvre pas les dépenses de R & D et les PME doivent passer à l’action dans les 18 mois suivant l’octroi de l’aide.

Celle-ci prend la forme d’une subvention forfaitaire d’un montant de 100 000 euros. Pour en bénéficier, les PME doivent justifier d’un projet nécessitant au moins 250 000 euros de dépenses. Lesquelles rentrent dans le périmètre ? D’abord tout ce qui tourne autour de l’industrialisation du produit : les investissements matériels comme immatériels (logiciels), les études de conception du process, les tests, la prise en charge des salaires… Ensuite, l’Ademe s’intéresse aux études de marché, aux coûts d’obtention des brevets et aux frais générés par la commercialisation de la solution innovante, tant en France qu’à l’étranger.

Un business plan scruté

Avant d’octroyer cette subvention, l’établissement public analyse deux critères. D’une part, l’impact écologique de la solution proposée par l’entreprise (même si l’Ademe reste assez vague sur la nature du projet). Hydrogène, recyclage, bâtiment, transport… : l’agence se montre très ouverte sur ce point, dès lors que les projets relèvent de la transition écologique et énergétique. D’autre part, l’agence jaugera la capacité de la solution innovante à toucher son marché. Le porteur de projet devra donc soigner son business plan et son plan de financement et mettre en avant les potentielles retombées économiques du projet.

Les entreprises intéressées doivent répondre à cet appel à projets "Entreprises engagées pour la transition écologique" avant le 5 avril 2021. Les candidatures sont à déposer en ligne sur le site d'appels à projets de l'Ademe.

L’aide de l’Ademe finance l’industrialisation de nouveaux produits ayant un impact positif sur l’environnement, comme des panneaux solaires.
L’aide de l’Ademe finance l’industrialisation de nouveaux produits ayant un impact positif sur l’environnement, comme des panneaux solaires. — Photo : ©Sondem

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail