Toulouse : Les projets urbains de Toulouse Métropole pour la rentrée

Par la rédaction, le 12 septembre 2016

Jean-Luc Moudenc a tenu sa conférence de presse de rentrée ce mardi 12 septembre. Le maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole a évoqué tous les dossiers en cours, de l'éducation aux loisirs en passant par les transports et a insisité sur l'enjeu de la sécurité aujourd'hui. Il a par ailleurs énoncé les principaux projets urbains qui seront la priorité de Toulouse Métropole d'ici à la fin de l'année.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

En dehors des sujets liés à l'éducation, aux transports (notamment  la 3ème ligne de métro et le débat que suscite son financement),  et à l'urbanisme, Jean-Luc Moudenc  maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole a insisté sur le thème de la sécurité lors de sa conférence de presse de rentrée ce lundi 12 septembre. Il s'est dit satisfait des efforts menés par la municipalité en terme de sécurité et estime suivre ses engagements avec l'installation de 175 caméras opérationnelles et le programme de doublement des effectifs en agents de sécurité qui suit son cours (de 150 à 250 agents de 2014 à 2016) tout en rappelant la complexité de la tâche aujourd'hui : "maintenir des événements festifs est un vrai challenge dans le contexte actuel. " Il s'est montré en revanche critique et préoccupé quand à l'appui de l'Etat sur ce dossier de la sécurité  : " Il y a des tâches que la municipalité ne peut pas accomplir : contrôle d'identité, lutte contre les trafics de stupéfiants, contre les réseaux islamistes, bandes de cambrioleurs... Sur la délinquance dure, l'Etat doit faire plus et mieux." Il a estimé que les moyens octroyés à la police nationale à Toulouse n'étaient pas suffisants.

 Changement de méthode pour les projets urbains
 "Nous avons 13 à 15.000 personnes à accueillir chaque année. C'est le signe d'un dynamisme exceptionnel mais nous ne pouvons réussir notre accueil que sous deux conditions : l'amélioration des équipements et la construction  de programmes dans une bonne concertation" annonçait Jean-Luc Moudenc. Il prévoit une réflexion sur les  projets urbains par secteur (Toulouse Métropole est divisé en 6 secteurs géographiques) de façon à "permettre une concertation large et une forte implication des élus, des associations, et de la population. " Cela se traduit  concrètement par un changement d'organisation et de méthode avec l'installation de six équipes d'urbanistes et de paysagistes  (une équipe par secteur) qui travailleront de façon autonome.

Programme TESO à Matabiau et aménagement des quartier prioritaires
Les principaux projets d'urbanisme qui occuperont les équipes ce trimestre jusqu'à la fin de l'année sont les suivants : valorisation des abords de la Basilique Saint-Sernin, choix de l'aménageur de l'ex-CEAT à Guillaumet (site à proximité de la gare Matabiau), aménagement et développement du grand parc Garonne ( 7 communes le long de la Garonne), réaménagement de la place du Busca, de la cité de L'Hers, des rues de l'hypercentre (rue des Lois, de Bayard, place du Salin), aménagement des allées Jean-Jaurès, réfection de la rue de Metz et le projet TESO, Toulouse EuroSudOuest qui vise à transformer le quartier Matabiau en nouveau quartier d'affaires. Dans le cadre de ce vaste projet TESO, un appel à manifestation d'intérêt sera d'ailleurs lancé en octobre auprès  d'investisseurs et promoteurs pour deux opérations immobilières sur le site de l'ex-tri postal (à côté de la gare Matabiau). Côté habitat, dans les quartiers prioritaires, de nouveaux logements seront bientôt disponibles à Bagatelle, La Reynerie et Les Izards. Cet été, près de 500 logements ont été livrés dans les ZAC  de Toulouse (Cartoucherie), Saint-Orens ( Tucard), Villeneuve-Tolosanne (Las Fonsès), Balma-Gramont et Blagnac (Andromède).

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition