Toulouse : La technologie CLS utilisée pour des opérations de dépollution au Brésil

Par la rédaction, le 02 septembre 2016

Le spécialiste toulousain des services satellitaires et de la géolocalisation CLS a été en charge de la dépollution des eaux au Brésil, dans le but de préparer les épreuves des jeux olympiques de cet été.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

La baie des Jeux a été dépolluée grâce aux satellites gérés par la société toulousaine CLS. Des milliers de déchets jonchaient les eaux où se sont déroulées une dizaine d’épreuves. Depuis plus d’un an, les autorités locales brésiliennes ont fait appel au groupe CLS, au travers de sa filiale locale Prooceano, pour optimiser la collecte de déchets de la baie de Guanabara.

Une dizaine de bateaux de collecte ont été équipés de balises de localisation. Des prévisions de dérive des déchets étaient envoyées directement à bord des bateaux pour les guider vers les amas de détritus. CLS est une filiale du Cnes, d’Ardian et d’Ifremer qui emploie 600 salariés. Ce spécialiste des services satellitaires basés sur la localisation et la collecte de données environnementales a réalisé plus de 108 M€ de chiffre d’affaires en 2015 et vise les 120 M€ en 2016.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail