Strasbourg

Strasbourg : Le nouveau PMC ouvre à l'automne après trois ans de travaux

Par L.D., le 12 septembre 2016

Le Palais de la Musique et des Congrès, le PMC de Strasbourg, dont les travaux de réfection et d'agrandissement ont été lancés il y a trois ans, va ouvrir ses portes à l'automne. Celui-ci dispose d'une superficie de près de 50.000 m².
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

L'Eurométropole de Strasbourg a investi 85 millions d'euros dans la réfection et l'agrandissement du Palais de la Musique et des Congrès, le PMC de Strasbourg. La Région a contribué au financement en apportant 5,45 M€, tout comme le Département, à hauteur de 8 M€. L'Etat a également versé un million d'euros au projet.
Lancés il y a trois ans, les travaux sont sur le point de s'achever pour laisser la place, à l'automne, à un complexe disposant de 40  % de superficie supplémentaire. Le projet architectural a été mené par le cabinet d'architectes strasbourgeois Rey-Lucquet en collaboration avec le cabinet autrichien Dietrich Untertrifaller.

Dans la course au tourisme d'affaires

L'architecte Serge Lucquet estime que ce PMC reconfiguré, constitué des PMC 1 et 2 rénovés datant respectivement de 1976 et de 1988, ainsi que du PMC 3 entièrement construit "offre un lieu polyvalent ayant la capacité d'accueillir plusieurs congrès en même temps à l'aide, notamment, de salles divisibles et séparées. L'amphithéâtre Schweitzer dispose de 300 places supplémentaires, comptant désormais 1.200 places et la construction d'un troisième amphitéâtre de 520 places vient compléter l'offre". Roland Ries, maire de Strasbourg, souligne quant à lui que ce projet était nécessaire afin que Strasbourg puisse reconquérir sa place dans la course aux villes accueillant des congrès nationaux et internationaux. "La ville de Strasbourg s'est déjà positionnée à la deuxième place en terme de tourisme d'affaires après Paris. En raison de la structure vieillissante du PMC, d'autres métropoles ont gagné du terrain entre temps. L'investissement de 85 millions d'euros est conséquent. La participation de l'Etat, à hauteur d'un million d'euros, même si c'est relativement peu, reste un signe positif. Nous espérons ainsi que Strasbourg soit sollicitée pour accueillir des congrès d'envergure franco-allemande mais aussi internationale. De plus, le PMC est situé dans le quartier Wacken, là où se dessine également le futur quartier d'affaires international, un pôle économique indéniable". Robert Herrmann, président de l'Eurométropole annonce que les retombées économiques de la rénovation de ce PMC sont déjà mesurables "avec une croissance de 30 % sur les pré-commandes ou commandes de congrès et nous sommes même en attente de confirmation d'un contrat important, engageant pour plusieurs années".

Une activité maintenue

Durant la durée des travaux réalisés en phasage, le PMC a poursuivi son activité. En 2015, 185 manifestations ont été organisées, accueillant près de 214.000 participants. Le chiffre d'affaires généré s'élève ainsi à 6,6 M€. La société d'économie mixte opératrice du PMC, Strasbourg Evénements, prévoit, à l'horizon de deux à trois ans, d'augmenter son chiffre d'affaires de l'ordre de 40 à 50% . En effet, Albane Pillaire, directrice adjointe de Strasbourg Evénements, constate que "les réservations pour les congrès internationaux repartent. Il existe un bon mix avec les congrès nationaux et internationaux qui se concluent plusieurs années à l'avance et des conventions d'envergure régionale et aux délais de réservation plus courts. Nous pouvons déjà annoncer que des salons comme EMRS, Les entretiens territoriaux de Strasbourg ou encore Spie Photonique sont désormais reprogrammés à Strasbourg".  

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition