Seine et Manche : Le Megalight II livré à Sèvres

Par S.C, le 26 mai 2015

La maison flottante "Megalight II" conçue par le chantier naval Seine et Manche à Fécamp remonte la Seine pour élire domicile à Sèvres en région parisienne.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Conçue et imaginée pour le compte d'un client privé par le chantier naval fécampois Seine et Manche, la maison flottante "Megalight II" remonte la Seine pour élire domicile à Sèvres en région parisienne. Deuxième production du genre pour le chantier naval après la Cap Ferrat sortie début 2013, la Megalight II se veut innovante et fonctionnelle. Avec ses 19.95 mètres de longueur hors tout et un poids lège de 60 tonnes, la maison flottante est dotée d'un espace en spirale, partant des espaces communs intérieurs pour arriver sur le toit terrasse, lui-même continuant à s'élever par des pentes reliant les lieux extérieurs distincts. A ce même niveau, une loggia accessible depuis la salle à manger permet l’amarrage du bateau privé du client. Le pont inférieur comporte le salon/salle à manger, la cuisine, la salle de bain, deux chambres et la suite parentale. Le pont supérieur est constitué d'un espace de travail et d'un salon.
Les terrasses viennent s’enrouler autour de cet espace offrant une succession de lieux en spirale composant la partie supérieure du bateau.

Un chantier naval qui tient le cap

Installé depuis fin 2011 au bassin Freycinet de Fécamp, le chantier naval Seine et Manche, filiale du cabinet Lebéfaude (architecte naval), livre sa septième réalisation avec la Megalight II. La huitième coque du chantier naval est actuellement en construction avec un yacht fluviomaritime pour une exploitation en bateau à passagers. Spécialisé dans les constructions en acier et aluminium, Seine et Manche s'adresse aux particuliers comme aux professionnels et a ainsi construits des maisons flottantes, un dock flottant ou encore une vedette de servitude. Handicapé par l'absence de slipway (rampe inclinée permettant de hisser hors de l'eau les navires) depuis son installation à Fécamp, Seine et Manche voit son attente récompensée avec la signature par le Département de Seine-Maritime du lancement de sa construction dans l'enceinte du chantier naval (les précédentes mises à l’eau étaient effectuées par grutage). Un nouvel outil qui devrait donner une nouvelle dimension au chantier naval et à ses constructions et permettre notamment la maintenance et l’entretien de la flotte normande.  Prévu fin 2015, le Slipway permettra la construction et la mise à l’eau de bateau allant jusqu’à 110 mètres de long par 17 mètres de large.

Seine et Manche

Directeur: Wandrille Lebéfaude ; Effectif: 25

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition