Savoie : MND signe un contrat de 110 millions d’euros en Chine

Par Pierre Tiessen, en Chine, le 16 février 2017

L’aménageur savoyard MND a inauguré le 16 février une coentreprise avec le groupe China Coal, près de Pékin. Il annonce la signature d’un important contrat courant sur trois ou quatre ans pour fournir une station de ski locale en remontées mécaniques, canons à neige et équipements de sécurité.
Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

Xavier Gallot-Lavallée peut avoir le sourire. Dans les locaux de « sa » nouvelle coentreprise chinoise, à Zhangjiakou, près de Pékin, le P-dg de l'entreprise savoyarde MND promet « de devenir un acteur de référence sur ce marché de l'aménagement des sites de montagne très prometteur ». Et à peine arrivé dans cette unité de production, inaugurée le 16 février, qu’il partage avec le groupe local Chinacoal (CA : 400 millions d’euros ; 4.000 salariés), que MND annonce un contrat record. En l’espèce, 110 millions d’euros afin d’aménager et d’équiper d’ici à 2021 la station de ski Snowland (55 km de pistes), culminant à 2150 mètres et placée à 150 kilomètres de la capitale chinoise.
A ce contrat s’ajoute la commande (montant non révélé) d’un télécabine 8 places à destination de la station voisine de Wanlong.

Filiale chinoise ouverte en 2015

Ayant généré en 2015/2016 un CA de 67,7 millions d’euros (dont les deux-tiers à l’export), le groupe savoyard basé à Sainte-Hélène-du-Lac qui emploie 350 personnes entend ainsi faire de la Chine un levier de croissance « essentiel », estime son P-dg. Un enjeu important à l’heure où le taux de remplacement des matériels dans les stations alpines marque le pas. « Nous avons ouvert une filiale commerciale en décembre 2015 avec pour objectif de trouver un partenaire rapidement », raconte Xavier Gallot-Lavallée. Ce sera donc China Coal, historiquement spécialisé dans le matériel de roulage pour les mines de charbon. Un partenaire qui pèse 400 millions d’euros. « Nous sommes majoritaires à 80 % dans cette coentreprise. Il était important pour nous de garder la main », précise-t-il.

100 emplois supplémentaires en Savoie

Une alliance qui a nécessité un apport en capital de 50 millions de yuans (près de 7 millions d’euros). Seront produits sur place les remontées mécaniques, les équipements de sécurité et des canons à neige. « Des produits technologiquement à faible valeur ajoutée. Toute la chaine de produits de pointe reste en Savoie par souci de sécurité industrielle », complète Martin Francou, responsable de la filiale commerciale de MND en Chine. Cette première commande d’envergue en Chine pour MND devrait générer la création d’une centaine d’emplois sur le bassin savoyard.

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture