Saint-Nazaire

Saint-Nazaire : Enorme commande pour STX

Par S.V., le 06 avril 2016

Le croisiériste italo-suisse MSC officialise une intention de commande de quatre paquebots auprès du chantier naval STX de Saint-Nazaire.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

C'est la commande du siècle. Le chantier naval de Saint-Nazaire STX (2.600 salariés) a reçu de MSC Croisières une intention de commandes portant sur la construction de quatre paquebots de plus de 300 mètres. L'accord a été signé depuis le palais de l'Elysée, l'Etat détenant un tiers du capital du chantier naval contrôlé par un groupe industriel coréen. François Hollande a assuré que ces quatre paquebots seront "les plus grands jamais construits en Europe", indiquant qu'ils mesureront 335 mètres de long. Dans son enthousiasme, le président de la République  oublie que STX livrera en mai l'Harmony of the Seas, un navire plus long de près de 30 mètres...

Une commande de quatre milliards d'euros

On sait encore peut de choses sur les futurs paquebots de MSC. Sinon qu'il s'agit d'une nouvelle série de navires, que ce seront de très gros paquebots, avec un tonnage d'environ 200.000 UMS, et qu'ils seront entièrement propulsés à base de gaz naturel liquéfié.

Pour STX, cette commande représente quatre milliards d'euros de chiffre d'affaires, que le chantier de 2.600 salariés partagera avec ses co-traitants. La construction des paquebots représente 37 millions d'heures de travail. Soit l'équivalent de 3.500 emplois. Alors qu'on s'interrogeait ces dernières années sur la pérennité de l'entreprise, cette commande contribue à lui offrir une visibilité exceptionnelle de dix ans. La livraison des navires s'étalera en effet entre 2022 et 2026...

14 navires dans le carnet de commandes

D'ici là, le chantier naval nazairien devait livrer huit paquebot, le prochain étant le futur plus gros paquebot du monde, "l'Harmony of the Seas" pour l'armateur américain RCI. STX va également livrer, en partenariat avec DCNS, cette année deux navires de projection et de commandement pour la marine de guerre égyptienne. Enfin, le chantier doit livrer en 2018 deux sous-stations électriques, sortes de gros transformateurs utilisés pour les champs éoliens marins.


Le premier client privé de la France

Sa méga-commande, MSC l'a passe à un partenaire de longue date. La compagnie italo-suisse est aujourd’hui le principal client de STX. Ces quinze dernières années, le chantier naval nazairien a construit douze paquebots pour la compagnie, devenue selon le ministre de l’Economie Emmanuel Macron « le premier client privé de la France ». L’entreprise a commandé deux autres paquebots de la série Vista et signé, en début d’année, une lettre d’intention pour deux autres navires de cette même série. Affichant 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2014, MSC compte doubler sa capacité d'accueil d'ici à 2020, en passant de 1,7 million de passagers actuellement à plus de 3,4 millions en 2021. 

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition