Bretagne

Saint-Malo : Un restaurateur choisit Movember pour courir la Transat Jacques-Vabre

Par Géry Bertrande, le 25 août 2015

Engagé dans la Transat Jacques-Vabre, en octobre, avec le skipper Morgan Launay, le restaurateur malouin Thibault Hector fait cause commune avec Movember contre les maladies masculines. Leur campagne de crowdfunding sur GwenneG.bzh s'achève dans quelques jours...
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Restaurateur malouin à la tête de quatre enseignes (le Lion d’Or, la Licorne, le Café de l’Ouest et une sandwicherie), Thibault Hector a décidé de se lancer avec le skipper Morgan Launay, 33 ans chacun, dans la prochaine Transat Jacques-Vabre. Le duo qualifié prendra le départ le mois prochain du Havre sur un class 40 de l’écurie BG Race, avec lequel Valentin Lemarchand a couru la dernière Route du Rhum.
Sensibles aux maladies masculines de type cancer de la prostate pour la plus répandue, les deux compères ont baptisé leur projet « Moustache solidaire ». Une référence au mouvement Movember ayant pour but de changer les regards sur la santé masculine : les hommes sont invités à se laisser pousser la moustache en novembre par solidarité et à faire un don.

Crowdfunding via GwenneG

Pour financer leur budget (250 K€) couvert à 80 %, Thibault Hector et Morgan Launay ont mené une campagne de crowdfunding sur la plateforme régionale GwenneG. Ils se sont engagés à reverser 5 % à la Fondation Movember. C’est le premier projet de voile de la fondation. Pour 50 €, chaque donateur peut choisir un dessin de moustache à son nom ou pseudo sur la coque du bateau. Objectif : en coller 400 aux côtés de 50 entreprises partenaires dont le groupe de distribution Creno, sponsor titre, et la Crêperie du corps de garde qui fête ses 70 ans cette année.
Ce projet de traversée solidaire remonte à 2013, mais Thibault Hector navigue en famille depuis bien plus longtemps… « A Saint-Malo, quand on habite intra-muros, on fait du bateau plutôt que du foot », sourit-il. Déjà, en 2000, il avait traversé l’Atlantique en équipage. Confronté à quelques cas de maladies masculines dans son entourage, il a conjugué sa passion pour la voile à. « Je ne voulais pas faire la Jacques-Vabre uniquement pour la transat, raconte-t-il. Sur l’eau, autant que cela profite aussi à d’autres et à une cause en particulier. »

Valeurs communes en mer comme en entreprise

Movember s’est rapidement imposé. Déjà, en 2013, une trentaine de salariés de ses restaurants avaient arboré une moustache qui avait permis de collecter 1.500 €. « Ce projet fédérateur crée une émulation au sein de l’équipe et auprès de la clientèle. Les valeurs défendues en mer et dans l’entreprise sont les mêmes, comme se dépasser soi-même…. La course au large est un sport que l’on croit solitaire, mais il y a toute une équipe derrière et les salariés participent beaucoup au projet», ajoute le restaurateur
En 2016, Thibault Hector veut continuer à faire pousser les moustaches. Il proposera des régates aux Antilles, une remontée à New York, puis sans doute la Québec - Saint-Malo.

www.moustachesolidaire.com

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture